logo AGOA 2015

INFOS :

Les inscriptions des participants en tant que Société civile, secteur Privé et AWEP sont clôturées


 

PRESENTATION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE

Logo



 

1-     ORGANISATION ET PRINCIPES

 

La Société civile gabonaise se compose des Associations à caractère non gouvernemental et à but non lucratif dont la légalité est acquise par la reconnaissance du Ministère de l’intérieur.

Les principes de référence qui sous-tendent l’organisation et les activités de la société civile  sont :

-         L’adhésion volontaire des membres ;

-         La prise de décision démocratique, autonome et indépendante ; 

-         L’éducation,  la  formation et l’information des membres ; 

-         L’engagement envers la communauté.

Par son organisation, son fonctionnement, ses moyens financiers et la qualité et la formation de ses ressources humaines : responsables et dirigeants, la Société civile gabonaise rencontre des difficultés à émerger pour devenir autonome et agir indépendamment de la tutelle de l’Etat.

 

2-     COMPOSITION

La Société civile est composée de plusieurs entités aux multiples dénominations :

-         Coopératives ;

-         Mutuelles ;

-         Associations ;

-         Organisations non gouvernementales (ONG) ;

-     Fondations ;

-     Regroupements communautaires villageois ;

-     Acteurs Non Etatiques (ANG) ;

-     etc.

  Cette société civile peut être classée en deux grandes catégories :

  • La Société Civile que l’on peut qualifier de « socio-intellectuelle et corporatiste » qui est active dans les domaines de la défense des droits humains et démocratiques, de l’actioncontre la faim, de la protection de l’enfant ; ce sont les ONG, les associations professionnelles, les Acteurs Non Etatiques (ANG), les organisations patronales et autres groupes de pression et de  la défense des intérêts qui relèvent de la consommation des produits et services ; de l’écologie, de l’environnement, de la pollution et des nuisances, de la préservation des écosystèmes etc.
  • La Société Civile dite «productrice » est très versée dans la stratégie de lutte contre la pauvreté. Elle est présente dans le domaine qui privilégie l’économie sociale et solidaire en encourageant la promotion des activités dites génératrices de revenus (AGR) : agriculture, petit commerce, confection et petits métiers.

Selon les conclusions d’une étude sur la pauvreté au Gabon menée entre octobre et décembre 2013 par le Cabinet  Mc Kinsey&Company, plus de 30% des foyers gabonais vivent dans la précarité, soit environ 95.000 gabonais, ils sont qualifiés d’économiquement faibles.

La Société civile africaine est largement marquée par le dynamisme et la forte implication des femmes qui jouent un rôle primordial dans son expansion sur le continent en général et au Gabon en particulier.

 

 3-     LA SOCIETE CIVILE GABONAISE ET L’AGOA

 La société civile gabonaise est impactée dans l’AGOA depuis 2009. Elle a pour objectif de promouvoir l’AGOA au Gabon à travers les campagnes de sensibilisation, en direction des populations et de ses membres, sur les opportunités offertes par le marché américain. A cette fin, elle organise des formations en ateliers.

Elle participe au Comité d’Organisation du Forum AGOA Gabon 2015 qui se tiendra du 24 au 27 août à Libreville en assurant la direction du Comité Technique « Société civile » qui travaillera aux côtés des autres participants des sociétés civiles des autres pays AGOA.

 

Publié le : 17 - 09 - 2019